Privilégier les mesures de fonds

Automobile Club Association - 06 Décembre 2017 - 14h59
Pour lutter contre l'insécurité routière, il faut:
- instaurer une phase post-permis obligatoire pour les jeunes conducteurs.
- instaurer une formation continue des conducteurs. Cela permettrait au conducteur de suivre, sans remise en cause de son titre, différents ateliers de formation (réflexion en groupe sur accidents, audits conduite, remise à niveau du Code de la route, éco-conduite…).
- mettre en œuvre une politique de sécurité routière + globale avec renforcement des moyens de lutte contre l’alcoolémie, les stupéfiants, les distracteurs et l’hypovigilance.
- coordonner les actions des pouvoirs publics et des acteurs privés et associatifs pour multiplier les campagnes "positives" associées à des personnalités emblématiques dont la parole porte auprès du public des jeunes conducteurs.
- renforcer les mesures d’accompagnement des entreprises.
- de mettre en œuvre un processus d'audit indépendant sur le réseau routier.
pierre2
Il y a de bonnes idées. En tout cas, vous avez raison, il faut changer de paradigme. Aujourd'hui, pour les autorités, point de salut en dehors de la répression. Et c'est encore plus vrai depuis que la DSR est passée sous la tutelle de l'Intérieur. Tout ressemble à un clou pour qui n'a qu'un marteau ! Pour moi, il faut d'abord commencer par sortir la DSR de la tutelle du ministère de l'Intérieur...
  • Pas d'accord
    0
Back to top