Mortalité routière... (2)

pierre2 - 04 Décembre 2017 - 19h21
Il me semble qu'à minima, si on ne veut pas revenir sur ces "cadeaux", des opérations de prévention/sensibilisation/communication pourraient être réalisées à leur attention expresse, au lieu de reporter systématiquement la faute sur le relâchement des conducteurs, qui, par contraste, leur donne à penser, à ces piétons et à ces cyclistes, qu'ils ne sont responsables de rien, qu'ils ont tous les droits et que les principes de la plus élémentaire prudence quand ils se déplacent sur la voie publique ne s'adressent pas à eux.
Christophe Collard
Je vois que vous n'avez jamais été piéton ? Tant que les voitures occuperont 90 % de la voirie et plus puisque les conducteurs se garent sur les trottoirs et les voies réservées aux cyclistes, nous n'aurons aucun crédit pour donner la leçon à ces cyclistes et piétons.
  • Pas d'accord
    0
Back to top