Etrange paradoxe

Etrange paradoxe

pierre2 - 04 Décembre 2017 - 19h11
Sans nier l'intérêt et le désir collectif de rendre les transports, notamment routiers, plus sûrs, je reste perplexe devant les efforts qui sont consentis pour lutter contre la mortalité routière, qui représente pourtant l'une des plus faibles causes de mortalité humaine.
Perplexe aussi devant les objectifs sortis du chapeau, imposés par l'Europe (?), tels que la division par 2 de la mortalité routière en moins de 10 ans. Et que la France s'évertue à vouloir respecter, le petit doigt sur la couture du pantalon...
Je n'ai entendu personne demander la division par 2 du nombre de suicides (12000/an), la division par 2 des morts par accident domestiques (20000/an), la division par 2 des morts de maladies nosocomiales (5000/an). Aucun homme politique ne s'est jamais hasardé non plus à promettre la division par 2 du nombre d'homicides, pas même les plus "sécuritaires" d'entre eux !
Alors d'où vient cet étrange 2 poids 2 mesures ?
Christophe Collard
les homicides par accident causés par les conducteurs de véhicules motorisés ne sont jamais condamnés à la hauteur qu'ils devraient être. Toujours des sursis alors qu'il s'agit de la mort de une plusieurs personnes. Des travaux d'intérêt général au minimum devraient être imposés à ces personnes si on veut éviter la prison.
  • Pas d'accord
    0
Back to top