Bagages oubliés : quelle réponse ?

Stéphane Coppey - 22 Novembre 2017 - 18h28
Oui, il faut appeler à la responsabilité, à la vigilance, Mais, sur les dizaines de milliers de voyageurs qui voyagent, il y aura toujours des distraits … et des bagages oubliés. Auparavant 'objet trouvé', tout bagage est désormais suspect, voire piégé : filtres, portiques et fouilles se multiplient, mobilisant du personnel, multipliant les coûts, générant des délais, et, malgré tout cela, des 'alertes à la bombe, des évacuations et autres messages, consignes et comportements les plus anxiogènes les uns que les autres. 
Et tout le système de transport se bloque : plus aucun train, car, bus ou métro ne dessert la gare. Et quand les démineurs enfin arrivés ont fait sauter le sac-à-dos, ça se remet doucement en route, avec son cortège de retards, de correspondances et de rendez-vous ratés, de clients remboursés, acheminés ou logés toujours aux frais du système du transport. Oserons-nous nous avouer que les mesures prises ne sont pas les bonnes ?
lhuma
Il faut dasn chaque gare un lieu de stockage de stockage de bagage abandonné. On pourrait proposer une (petite) prime de courage à la personne qui prendrait le bagage et le sortir au moins du train. Pour éviter les abus, son octroi ne pourrait se faire qu'avec l'appui de témoins et des caméras locales. Pourquoi petite? La probabilité que cet oubli soit dangereux est faible.
  • Pas d'accord
    0
Stéphane Ascoët
Les terroristes ont hélas gagné... C'est d'autant plus idiot que paralyser le trafic en cas de colis suspect ne fait qu'augmenter le nombre de victimes potentielles alors qu'il faudrait au contraire faire partir tout le monde le plus vite possible.
  • Pas d'accord
    0
Back to top