Diffusion des trains et transports collectifs

effix - 07 Décembre 2017 - 08h53
Le nombre de trains s'arretant dans les villes de tranche 20-30 000 habitants ne permet plus de les prendre (problème d'horaires), il ne sert à rien d'avoir 3 lignes sur le même trajet (1 bus, 1 tgv, 1 ordinaire) sur d'autres destinations.Mettre des bus seulement là où il n'y a pas de liaison
Les TGV coutent cher : arreter d'en construire, Rétablir un tarif du kilometre pour les trains et bus SNCF
Parallèlement, annuler la dette de la SNCF dûe à une politique dispendieuse de l'état.
Fabrice Maicel
Et si la SNCF relançait le concept d'autorails légers ? Avec les progrès technologiques d'aujourd'hui, les constructeurs peuvent parfaitement concevoir des matériels légers, simple, robuste, modulaires, avec une traction gaz, biocarburants (de 2eme génération) ou hybrides électrique et qui répondrait comme à l'époque (1930 à 1976) à des exigences d’exploitation et de rentabilité. Et puis on peut très bien construire ou convertir des voies pour faire circuler des trains sur pneumatique, RFF a-t-elle déjà envisagée et évaluée le cout d'entretien au km entre une voie béton et une voie férrée ? Cela peut être également une piste de réflexion
  • Pas d'accord
    0
Back to top