Limiter le transport aérien

Alexis Fraisse - 19 Novembre 2017 - 11h54
L'avion a une consommation par kilomètre et par passager proche de celle d'une voiture solo. Il parcourt cependant des distances beaucoup plus importantes.
La démocratisation du transport aérien est une catastrophe pour l'environnement car elle permet au plus grand nombre d'effectuer des trajets que la planète ne peut pas supporter. Elle est due à des coûts anormalement bas. Le kérosène n'est pas taxé comme les autres carburants fossiles. Les compagnies « low cost » profitent de subventions régionales payées par les contribuables soit-disant pour désenclaver les territoires, qui n'en tirent en réalité aucun bénéfice.
Les trajets en avion doivent être payés à leur vrai coût sociétal et environnemental, ce qui doit les rendre significativement plus chers que le train.
D'autre part, tous les projets d'agrandissement ou de construction d'aéroport doivent être stoppés car ils sont totalement incompatibles avec nos objectifs de lutte contre le dérèglement climatique.
effix
d'accord
  • Pas d'accord
    0
Back to top