Mobilités plus soutenables : revoir les modèles économiques et la gouvernance

De quelle manière les règles d’urbanisme pourraient-elles contribuer à une meilleure mobilité ?

Ajouter ma contribution
  • Réajuster les normes en matière de stationnement Vélo

    AITF - 11 Décembre 2017 - 16h09
    Objectif : favoriser un usage et une possession du vélo sans obérer la constructibilité des opérations nouvelles, notamment pour les entreprises, en réajustant l'arrêté ministériel du 13 juillet 2016.
    • Revoir à la hausse la norme pour le stationnement des vélos au domicile, qui correspond à un taux de possession vélo en deçà de la réalité
    • Revoir à la baisse la norme pour le stationnement des vélos au lieu de travail, qui correspond à un usage du vélo de 20-25% ne correspondant pas à une réalité observée, en laissant plus de marge aux collectivités locales pour inscrire ces normes dans leurs PLU, en fonction des objectifs de mobilité qu’elles auront défini.
  • Innover sur le stationnement dans les nouvelles opérations urbaines

    AITF - 11 Décembre 2017 - 16h04
    Objectif : faciliter la sortie des nouvelles constructions en s’appuyant sur les nouveaux modes de mobilités et sur les nouvelles technologies pour déroger plus facilement aux normes de stationnement et pour renforcer la mutualisation de l’offre privée en cours.
    • Permettre aux opérateurs de déroger plus facilement aux normes de créations de places de stationnement dès lors qu’ils mettent en place des solutions alternatives satisfaisantes, notamment en s’appuyant sur l’autopartage et en éclaircissant l’application de l’article 42 de la loi sur la transition énergétique, inopérante en l’état actuel d’écriture.
    • Favoriser l’essor de la mutualisation de l’offre de stationnement privée permise par l’arrivée de nouvelles technologies, tout en respectant les règles de sécurité liées à l’accueil d’un public extérieur au sein de ces parkings.
  • Développer les infrastructures routières intelligentes

    Norauto France - 11 Décembre 2017 - 09h38
    La congestion du trafic est un enjeu majeur, qui fait perdre un temps précieux à chaque conducteur et engendre une pollution incroyable. Nous devons rendre nos routes plus intelligentes, en adaptant les infrastructures aux conditions de circulation :
    - nombre de voies variable
    - limitation de vitesse variable en fonction du trafic, pouvant même aller au-delà des limitations actuelles lorsque les conditions sont réunies
  • Valoriser les logements vélo compatibles

    Parlonsvelo78 - 09 Décembre 2017 - 21h42
    Il faut valoriser les immeubles qui offrent un vrai service à l'utilisateur de vélo ou à celui qui pourrait le devenir en déménageant en :
    - définissant des critères de qualité du stationnement vélo en fonction de la taille des locaux, la sureté de l'accrochage, la surveillance, la propreté, l'éclairage, l'accès (normes PMR)...
    - définissant des critères de raccordement au réseau cyclable de la ville (distance et sécurité de l'accès) où se trouve le logement ce qui valoriserait les logements dans les villes plutôt cyclables
    - attribuant une étiquette du même genre que l'étiquette énergie : A = vélo très compatible à G = vélo impossible
    - formant les sociétés chargées de l'évaluation.
  • Créer, étendre et rénover du stationnement vélo dans l'habitat ancien

    Parlonsvelo78 - 09 Décembre 2017 - 21h34
    Le vélo est un système de transport qui nécessite un stationnement sûr aux deux extrémités du trajet.
    Non seulement il faut développer le stationnement des vélos dans les pôles d’échange (Cf. demande de la FUB de 200000 nouvelles places) mais il faut aussi développer du stationnement vélo pratique et sûr dans les habitations. L’habitat ancien doit faire l’objet de véritables mesures d’incitation à créer ou rénover du stationnement de qualité : décision de travaux à la majorité simple par les syndicats de copropriétaires, aide financière via des CEE, pour l’habitat collectif privé. Pour l'habitat social, il faut proroger et élargir le dispositif ALVEOLE initié par la FUB, Il faut donner de la visibilité aux bonnes pratiques d’aménagement des locaux et communiquer sur les astuces (récupération d'un local concierge ...).
  • La mutualisation des parkings privés de stationnement vers un usage complémentaire public

    Nantes Métropole-Département Déplacements - 07 Décembre 2017 - 16h13
    La mutualisation des parkings privés de stationnement vers un usage complémentaire public représente un réel enjeu économique mais également de réduction de la place de l'automobile dans l'espace public. Dans le cadre d'expérimentations, il conviendrait d'envisager une réduction des contraintes et normes de stationnement en cas de mutualisation. Quelles modalités de suivi et de contrôle pour éviter les usages déviés de l’exonération des minimums à réaliser.
    Fabrice Maicel
    Je crois qu'il y a une startup française qui propose déjà ce genre de service (désolé pour la pub mais c'est pour illustrer) : il s'agit de la société ZENPARK. Le concept de parking partagé est assez récent mais c'est une idée que les pouvoirs publiques devrait suivre pour avoir rapidemment un retour d'expérience pertinent.
    • Pas d'accord
      0
  • Faire évoluer les règles d'urbanisme

    Nantes Métropole-Département Déplacements - 07 Décembre 2017 - 16h08
    Faire évoluer le droit de l'urbanisme, de manière à ce qu'un bailleur social soit dans l’obligation de corréler la location d'un appartement à la location d'une place de stationnement. Cela résoudrait un nombre certains de sous-occupation de parkings tout en libérant l'espace public de véhicules. Aujourd’hui, pour des raisons économiques, le locataire ne loue pas de place de stationnement, ce qui entraîne des problèmes de sécurité et d’inutilité des parkings en sous-sol, tout en reportant sur les espaces publics les véhicules des résidents. Si la place de stationnement est liée à l’appartement et fait partie du loyer, l’ensemble bénéficiant des APL, toutes ces tensions et incapacités d’agir localement seraient réduites.
    Cette règle pourrait également s'appliquer plus largement, dans des périmètres définis, pour toute location de logement ou de bureau, dès lors qu'on possède un véhicule.
  • Meilleure coordination entre les collectivités locales

    vope33 - 06 Décembre 2017 - 17h28
    Il faudrait une meilleure coordination entre les différentes collectivités locales en charge des transports collectifs (suppression du nombre de communes, organisation des transports par les conseils départementaux au lieu des intercommunalités).
    Il y a toujours des barrières entre les différents réseaux de transports dès que l'on passe d'une collectivité à une autre...
    Nordexpress
    Ou donner à le SNCF la responsabilité complète des circulations ferroviaires, évitant ainsi le plus possible les problèmes de coordination.
    • Pas d'accord
      0
  • Pistes cyclables obligatoires

    vope33 - 06 Décembre 2017 - 17h07
    Il faudrait obliger les collectivités publiques (départements et communes) à construire des pistes cyclables parallèles à la route pour chaque nouvelle création de voie publique et privée (ex: nouveaux lotissements), et pour toute restructuration de voirie.
    Il s'agit de développement durable et d'anticipation.
    Fabrice Maicel
    ... comme aux Pays-Bas !! Ce serait le pied.
    • Pas d'accord
      0
    zBïty
    Et plus généralement redessiner la rue selon les usages qu'elle supporte, et non d'après les exigences automobilistes...
    • Pas d'accord
      0
  • arrêt des délocalisations

    adsg - 04 Décembre 2017 - 10h59
    « Vivre et travailler au pays »
    Ne pas délocaliser les emplois, services publics et centres de santé loin des zones d’habitat, ou des zones desservies par les TC
  • favoriser l'usage du vélo et des transports en commun

    tgiguet - 02 Décembre 2017 - 23h37
    Mettre en place les mesures (non coûteuses) de développement de l'usage du vélo : doubles sens cyclables, limitation de la vitesse, en même temps que le dégagement de voies propres pour les transports en commun dans les zones urbaines congestionnées.
    Ensuite, une politique ambitieuse développerait un réseau de voies vertes (jusqu'à la sortie des villes), des possibilités de stationnement sécurisé pour les vélos et favoriserait réellement les déplacements actifs (marche, vélo) en pensant qu'ils sont un des maillons de l'intermodalité.
  • Prise en compte dans les PLU, PDU et PLH des mobilités actives, zones piétonnes, intermodalité, densifier l'habitat

    CESE ADT - 01 Décembre 2017 - 12h38
    Le CESE préconise que : PLU et PDU prennent davantage en compte les mobilités actives ; les PLH intègrent un volet volontariste consacré au vélo et à la marche ; les projets d’aménagement et d’urbanisme prennent en compte les enjeux de mobilité ayant un impact sur la santé et/ou une dimension sociale en développant les zones piétonnes et des parcs de stationnement pour favoriser usage des transports en commun et mobilités actives ; la mise au point d’itinéraires cyclables en site propre soit étendue aux infrastructures existantes, et non plus seulement à l’occasion de constructions ou de rénovations des voies urbaines.
    La conception de l’espace public doit intégrer les besoins de mobilité des femmes, tel le recours à l’automobile pour de courts trajets, liés à la conciliation des temps.
    Dans le rural, le CESE appelle à densifier l’habitat en centres bourgs et à promouvoir le développement du logement social dans les bourgs centres où le taux de logements vacants est faible.

J'ajoute ma contribution

La concertation des Assises Nationales de la mobilité est désormais clôturée.

Back to top