Mobiliser l’AFITF pour le financement des véloroutes et voies vertes

AF3V - 17 Novembre 2017 - 15h27
L’Agence de Financement des Infrastructures de Transport de France (AFITF) est un établissement public rattaché à l’Etat dont les missions sont de planifier et de financer la mise en œuvre du Schéma National d’Infrastructures de Transports (SNIT). Les investissements pour le schéma national des véloroutes et voies vertes (SN3V) n’apparaissent pas dans les bilans de l’AFITF. Pourtant le SN3V, au même titre que les réseaux ferroviaires, fluviaux et routiers, fait partie intégrante du SNIT depuis 2011 et relève donc bien de l’AFITF. De plus en 2017 la Cour des Comptes conseillait à l’AFITF d’orienter ses investissements vers les projets « les plus créateurs de valeurs pour la société ».
L’AF3V propose que les investissements pour le SN3V apparaissent aux même titre que les autres réseaux de transport dans les comptes de l’AFITF et que, le cas échéant, la participation financière pour le SN3V soit portée au minimum à 220M€/an, soit 10% du budget annuel de l’AFITF.
Philippe Tostain
S'agissant du montant, comme le relève la proposition en citant la Cour des comptes, la question est bien celle de la "création de valeur pour la société". Ainsi, une mission d'évaluation de cette valeur montrera la rentabilité incomparable de ces investissements au regard des plus classiques. Cependant, si le fonds mobilisé par l'AFITF devait être symbolique, il serait justement symbolique de la reconnaissance de l’État de l'utilité publique du SN3V.
  • Pas d'accord
    0
suspicieux
Je constate que votre assoce a su mobiliser tous ses membres pour faire tourner le compteur à bon points !...;-) Plus sérieusement, le budget de l'AFITF est déjà bien contraint. Et la quasi totalité de ses ressources vient de la route et va au rail. L'AFIFT n'a déjà pas les moyens de rénover convenablement les voies routières existantes. Alors s'il faut en plus en créer de nouvelles pour l'exclusif usage de la "petite reine" on n'est pas sorti de l'auberge.
  • Pas d'accord
    12
Back to top