Renouvellement du réseau ferroviaire et des voies fluviales

cl - 03 Décembre 2017 - 11h52
Prioritairement, maintenir renouveler et développer le réseau ferroviaires existant et réouvir d'anciennes lignes fermées ou à l'abandon depuis plus de 3/4 de siècle --- après privatisation bien souvent.
Moderniser le réseau peut permettre des transports pluriquotidiens desservant aussi bien les villes que les les zones et communes rurales. Ces lignes Intercités assurent une telle mobilité, non les TGV sur LGV dont la vocation est de relier, sans s’arrêter, les métropoles entre elles. Les TER et Intercités locaux transportent déjà 93 % des usagers ; les TGV sur LGV représentent seulement 6-7 % des utilisateurs. Le coût de rénovation d'une ligne existante est d'ailleurs 3 à 4 fois inférieur à celui de la construction d’une LGV.

D'accord
0
Pas d'accord
0

Comment *
La proposition « Prendre une carte des années 1930 et remettre en service toutes les lignes SNCF désaffectées, toutes les lignes de tram fermées, toutes les voies navigables abandonnées » est excellente.
Back to top