Maintenir et développer un service public de qualité

nat75 - 27 Novembre 2017 - 14h41
Afin de garantir à chacun la possibilité de se déplacer, il convient de maintenir et développer l'offre de transport existante. Or, un opérateur privé n'aura pas l'intérêt de maintenir des lignes déficitaires.
L'Etat doit prendre en charge ce service public en préservant, voir en augmentant, les fréquences de passage, tout en utilisant le mode ferroviaire plus respectueux de l'environnement, en évitant le transport routier et les cars qui actuellement prennent le relai après la fermeture des lignes déficitaires.

Plusieurs types de lignes doivent ainsi faire l'objet d'investissements massifs :
- les lignes du quotidien : RER(et métro) de la région parisienne qui sont ultra saturés et ne permettent pas de voyager dans des conditions dignes tant l'entassement des voyageurs est important : il faut continuer de développer d'autres lignes (radiales...) et augmenter les fréquences
- les lignes qui permettent d'atteindre les territoires isolés (ex trains de nuit Paris Briançon, certains TER)
Odile Maurin
c'est une question d'aménagement du territoire que la SNCF a abandonné comme mision
  • Pas d'accord
    0
Back to top