Le train

Le train

JeromeB - 19 Septembre 2017 - 23h41
Le train devrait être un axe majeur de ces assises.

Pour les déplacements locaux, la marche et le vélo doivent être plus que favorisés : la voiture, elle, doit impérativement être très fortement défavorisée (forte réduction de l’espace qu’elle occupe par la suppression de voies de circulation, de stationnements, de parkings, piétonisation de rues, etc.).

Pour les déplacements plus longs, le train doit redevenir une option souhaitable. Il faut pour se faire : 
— fortement remailler notre territoire. Depuis des décennies, un nombre incroyable de lignes ont été fermées. C’est un scandale ! Elles doivent rouvrir !
— aménager les gares et les trains pour permettre facilement le transport de vélos
— rendre le train attractif par une politique tarifaire et des horaires adaptés aux besoins
— relancer réellement le fret au détriment du transport routier.

Il sera nécessaire, bien sur, pour cela, de fortement redirigé les crédits accordés aujourd’hui à la route vers le ferroviaire.
ben
Pour relancer le fret, et le transport fluvial, il faut taxer le transport routier et/ou interdire le transit routier. Les marchandises doivent uniquement passer par rail ou voie d'eau, et être simplement livrées par camion en fin de trajet.
  • Pas d'accord
    0
adrienM
Il faut aussi faciliter les changements en gare avec des trains synchronisé pour que le train soit vraiment une solution viable fasse a la voiture.
  • Pas d'accord
    0
Dominique Bidou
Il faut aussi que le train ne fasse pas de bruit, notamment le fret la nuit dans les zones denses. Sans parler du bruit pour les usagers, souvent insupportable et stressant.
  • Pas d'accord
    0
Nordexpress
Pour concurrencer la voiture le train doit être conviviale, spacieux, permettre plusieurs activités comme: - se restaurer - travailler - rester connecté - se reposer/dormir - se divertir (vidéo, jeux pour enfants, etc...) De cette façon le transport en train, même longue distance sera plus efficace et paraîtra moins ennuyeux. Toujours pour être attractif, le transport ferroviaire doit inclure le moins de changement possible, le plus souvent être direct. Cela permet une sérénité vis à vis des retards, induisant des correspondances ratées. Pour le confort, les bagages encombrants (poussette, vélo, grandes valises, skis) devraient être enregistrés, pour ne pas bloquer l'espace voyageurs et permettre un voyage "mains libres".
  • Pas d'accord
    0
manon.dsm
Il n'est pas normal qu’aujourd’hui il soit plus abordable de voyager en voiture ou même en avion qu'en train pour un même trajet. Donc, il est effectivement nécessaire de rendre le train plus attractif, par des tarifs avantageux (notamment pour les familles), des services plus nombreux pour que le plus grand nombre choisisse au quotidien le train plutôt que l'avion ou la voiture.
  • Pas d'accord
    0
eghza
Au lieu de jouer la carte de la multimodalité (qui revient à perdre du temps entre chaque étape) ou de wagons spacieux avec divertissements, je pense que le service le plus utile serait de faciliter le port des bagages et la possibilité d'emporter beaucoup de bagages (vacances avec enfants par exemple) sans casse tête. Et adapter ses tarifs pour que le train soit moins cher que la voiture, même pour une famille.
  • Pas d'accord
    0
ikki
Rétablir les trains de nuit, qui ont été supprimés (aberration écologique, et pratique). Peser à l'échelle européenne pour que les lignes de trains directes longue distance soient rétablies (est-il normal de dépendre de l'avion pour aller à Berlin ou à Vienne ?!). Réduire globalement les tarifs et les harmoniser au lieu de créer des appels d'offre contraignants. Rendre aux usagers leur liberté d'usage !
  • Pas d'accord
    0
Christian Colombi
Rétablir les trains de nuit, qui permettaient aux hommes d'affaires de faire confortablement des déplacements professionnels et d'arriver au cœur des villes au lieu de galérer dans les aéroports et les taxis pendant des heures
  • Pas d'accord
    0
Back to top