Les usagers des transports (trottinettes, overboard...)

pierre2 - 07 Décembre 2017 - 08h23
doivent impérativement se développer en association, parce que tel que c'est parti, ils vont se faire bouffer par les associations de piétons ou de cyclistes, qui, ni les uns ni les autres, ne veulent les voir empiéter sur ce qu'ils croient être leur chasse gardée, les trottoirs pour les premiers et les pistes cyclables pour les seconds.
Il est impératif en outre, pour assurer la continuité des déplacements, que les trottinettes aient accès et aux pistes cyclables et aux trottoirs. Comme les vélos ont aujourd'hui accès et aux routes et aux pistes cyclables.
Ou alors, on autorise les trottinettes à utiliser les rues, par exemple, dans les zones 30, qui se développent de plus en plus, pour permettre aux vélos de circuler dans tous les sens.
Sinon pour d'obscures raisons de sécurité - qui sont avant tout des prétextes pour satisfaire quelques lobbies - tous les modes de déplacements 2.0 sont voués à la mort. Faut savoir ce qu'on veut : sauver la planète ou contenter les grincheux !
Guillermo
Certainement pas; Devoir doubler dans une piste cyclable un type en troti qui démarre hyper vite mais plafonne à 22km/h tout aussi vite est assez fatiguant. Idem pour les overboards qui ralentissent jusqu'à 5kmh des qu'il y a un petit dénivelé à franchir. Ces gadgets pour flemmards n'ont pas leur place sur les pistes, qu'ils passent au vélo ou au VAE.
  • Pas d'accord
    0
Back to top