Une vision claire sur un moyen et long termes

Automobile Club Association - 06 Décembre 2017 - 14h33
L'automobiliste rejette toute mesure pénalisante en matière de mobilité, mais il est demandeur de technologies innovantes notamment en matière de véhicule électrique. Plein de promesses, ce sont surtout les contours de son budget qui restent encore incertains. Le prix d’acquisition varie en fonction des politiques d’aides des pouvoirs publics. Le remplacement des pièces d’usure doit encore être observé sur le long terme. La valeur de reprise et l’obsolescence du véhicule à 4 ans préoccupent les propriétaires actuels et les utilisateurs éventuels. Pour franchir le pas, l’automobiliste doit avoir une vision claire sur un moyen et long termes sur les plans de l'usage, du budget et fiscal. Incité à acheter hybride ou électrique, il ne faudrait pas que cette motorisation soit, à son tour, vouée à de nouvelles taxes. Le terrain est préparé, rappelons que la TIPP est devenue TICPE.
Adrien L.
Il ne faut favoriser le véhicule individuel d'aucune façon. Ni en changeant la motorisation, ni en croyant ferme à un hypothétique et providentiel progrès technologique. La seule solution soutenable : replanifier l'urbain, sortir de la vision fonctionnaliste des quartiers, repenser la mixité sociale, diminuer les distances à parcourir pour le nécessaire de première et deuxième nécessité, arrêter la surconsommation de mobilité individuelle. Sinon nous allons dans le mur, et en polluant salement en plus !
  • Pas d'accord
    0
Back to top