L'intermodalité passe par des Hub, gares ou parkings multimodaux adaptées

Vincent Marty - 29 Novembre 2017 - 17h29
Développer des nœuds intermodaux pour favoriser les changements de mode, implique des espaces sécurisés et exclusifs pour les modes doux ou vertueux. Ainsi favoriser le parcage de cycles ou de véhicules covoitureurs plutôt que celui des autosolistes à proximité des gares ferroviaires ou routières.
Le parcage des covoitureurs ou cycles doit être surveillé ou suffisamment sécurisé pour que les véhicules ne soient pas en danger, et le tarif, si la gratuité ne peux pas être proposée, doit être fortement incitatif.
Enfin, ces espaces peuvent être des lieux d’animations et de communications pour développer d'autres alternatives modales : démo de vélo électriques, espace d'autopartage, etc...
Back to top