Interminables trajets entre Saint-Etienne et Lyon

Patrick MARTIN - 07 Décembre 2017 - 14h37
Saviez-vous que 64 kilomètres séparent Saint-Etienne de Lyon par l’A47, et qu’il faut en moyenne 2 heures pour joindre les deux villes ? Soit des pointes allant jusqu’à 4 heures aller-retour pour les travailleurs stéphanois ou lyonnais travaillant dans l’autre ville. Ça ne peut plus durer ! Et encore, c’est sans compter les incidents, accidents, qui rajoutent souvent jusqu’à 1h de plus sur la route. L’A45 permettrait de réduire de moitié le temps de trajet actuel entre les deux villes, en apportant une liaison en 45 minutes, sur 48 kilomètres seulement. Elle permettrait aussi le passage de 80 000 voitures par jour ! Un véritable moyen de fluidifier le trafic, et d’améliorer le quotidien infernal des travailleurs de la région.

Patrick MARTIN, président du MEDEF Auvergne-Rhône-Alpes
Florent Missemer
Construire une nouvelle autoroute, c'est détruire des espaces naturels et agricoles précieux entre Saint-Etienne et Lyon, c'est augmenter le volumes des bouchons aux entrées de ces villes. A terme, cela favorisera l'étalement urbain et le gaspillage énergétique. Rappelons que sur le territoire de Saint-Etienne Métropole, 40% des gaz à effet de serre sont générés par les déplacements et que ces émissions sont en progression malgré tous les efforts réalisés ailleurs.
  • Pas d'accord
    0
Back to top