mettre en réseau les lignes ferroviaires des Alpes du sud

SETUMONT - 01 Décembre 2017 - 17h07
Connecter les lignes ferroviaires des Alpes du sud, qui s’achèvent actuellement en cul de sac dans le Briançonnais, vers l'Italie du nord et l'Europe centrale en s'affranchissant du verrou du Montgenèvre.

Le raccourci ferroviaire du Montgenèvre offrira alors une alternative fiable aux axes saturés que représentent la vallée du Rhône et Lyon vers le nord, ainsi que la Côte d’Azur et Vintimille vers l’est. Il assurera ainsi la continuité directe du réseau transeuropéen vers la Méditerranée française et ses activités économiques, notamment portuaires.
Il permettra aussi, via l'actuelle ligne Lyon-Turin, la "desserte TGV directe, sans rupture de charge, des Alpes du Sud à partir des principales métropoles européennes", offrant ainsi un potentiel de développement considérable à l'ensemble du val de Durance et des stations de sports d’hiver et sites touristiques de cette partie isolée du massif alpin.
plus d'info : (lien supprimé)

Back to top