Permettre l'alternative à la voiture

fabrice - 08 Décembre 2017 - 02h01
Le ferroviaire est un mode qui est attractif quand l'offre est simplifié et qu'elle existe. Il suffit d'aller en Suisse pour s'en apercevoir. Le seul soucis en France c'est que ce mode est victime de l'exploitant SNCF qui n'a eu de cesse de réduire le kilomètre de linéaires ferroviaires afin de réduire le réseau de chemin de fer en supprimant les itinéraires bis. Cette chasse existe encore car des lignes assurant des liaisons locales sont encore fermées en 2017 alors que le ferroviaire constitue la seule alternative à la route. Il n'existe pas non plus de démarche prospective sur les potentiels de ces lignes et de volonté de faire une exploitation innovante et moins couteuse que l'exploitation type SNCF.Il faudrait que cesse une fois pour toute les fermetures de ligne.
En 2017 il est aussi paradoxal de constater que des villes petites et moyennes ne proposent pas à leurs concitoyens un réseau de transport collectif desservant collèges, lieux de santé, administrations..
Francis MEYER
Très juste. Il faut ouvrir l'exploitation ferroviaire à la concurrence.
  • Pas d'accord
    0
Back to top