Utiliser le véhicule autonome à des tâches d'utilité publiqu

mc2i Groupe - 29 Novembre 2017 - 22h18
Le véhicule autonome (VA) ne doit pas reproduire le schéma de l'automobile actuelle. La pollution et la congestion du réseau sont les deux inconvénients majeurs de l'automobile actuelle.

Le VA pourrait être soumis à une réglementation plus stricte : taux d'occupation par véhicule de 2 personnes au minimum, véhicule électrique ou hybride ...

Il peut aussi être envisagé d'imposer des tâches d'utilité publique au véhicule autonome : transport de personnes à mobilité réduite, véhicule d'assistance en cas de panne ...
Back to top