Fluidification du transport collectif, essor de l'économie collaborative dans le transport individuel

CESE ADT - 01 Décembre 2017 - 11h46
Pour le CESE : Dans le transport collectif, le numérique permet un voyage plus fluide : recherche d’itinéraires et d’horaires, billettique, clarification du partage tarifaire entre opérateurs, etc. Il aide à fluidifier les trafics : connaissance en temps réel de la circulation et des perturbations, permet aux opérateurs d’adapter leur offre, d’automatiser des fonctions et d’améliorer la sécurité.
Dans le transport individuel, le numérique favorise l’essor de l’économie collaborative, où l’usage l’emporte sur la propriété. Des plates-formes de services mettent en relations offres et demandes : covoiturage longue distance ou domicile–travail, autopartage, voiture avec chauffeur (VTC), vélo en libre-service, location de leur voiture par des particulier.ère.s.
L’utilisation du véhicule autonome pose des problèmes de responsabilité. Il faut s’y préparer en engageant la réflexion sur la révision de la réglementation internationale (Convention de Vienne) en y associant les acteur.rice.s.
laroulette
commençons par assurer le haut débit partout...à un cout abordable pour TOUS!
  • Pas d'accord
    0
suspicieux
L'usage l'emporte sur la propriété ? Vaste blague. Il suffit de voir le cout annuel pour le contribuable parisien, d'un vélib : 4000 € ! On pourrait en acheter des vélos pour ce prix... Quant au covoiturage (qui n'est qu'un auto-stop payant), il faut bien que des gens possèdent des voitures pour que ça marche...
  • Pas d'accord
    0
Back to top