Problèmes de divers ordres...

suspicieux - 22 Novembre 2017 - 14h01
D'abord la question éthique, qu'on peut résumer par le "dilemme du tramway" : comment le "cerveau" du VA le gèrera-t-il, éventuellement au détriment de son propriétaire ?
Puis la question économique :
- y-a-t'il un marché pour les particuliers ? quiconque a ouvert une revue automobile sait qu'on est très attachés au plaisir de conduire, au sentiment de liberté qu'il procure... A part la petite partie de la nouvelle génération qui préfère son smartphone à la voiture, ou quelques vieillards dont la vue est défaillante, je connais peu de gens que ça pourrait intéresser.
- pour les collectivités : on peut imaginer des minibus autonomes, offrant une mobilité plus fluide ; problème : les TC sont en majorité financés par le contribuable (l'usager paie une faible part du vrai prix) ; plus de véhicules signifie donc plus de déficit pour nos collectivités
- pour les routiers et les taxis : c'est la mort de leur profession ; ne pas s'attendre à un long chemin pavé de roses...
Back to top