Ministère

Conférence sur la mobilité à l'épreuve de la rareté des fonds publics

Innovation
|
23 Octobre 2017
Dans le cadre des rencontres du CGDD du ministère des transports, en partenariat avec les ateliers de l'innovation des Assises, Yves Crozet est intervenu sur « la mobilité à l'épreuve de la rareté des fonds publics ».
Yves Crozet, économiste, professeur émérite à l'université de Lyon, et ancien directeur du Laboratoire Aménagement Economie des Transports, a tenu une conférence sur « la mobilité à l'épreuve de la rareté des fonds publics ». Cette dernière s’est tenue en présence de Jean-Marc Zulesi, député des Bouches du Rhône et président des Ateliers de l'innovation des Assises de la mobilité et Young Tae Kim, secrétaire général du Forum International des Transports de l'OCDE ainsi que d'un large public.
 

Réflexion sur le coût et la tarification des infrastructures et de la mobilité

Dans le cadre des Assises nationales de la Mobilité, Yves Crozet a proposé des pistes de réflexion concernant le coût et la tarification des infrastructures et de la mobilité. Il a abordé successivement les signes d'un changement d'époque, les repères analytiques et le concept de mobilité  « dans un monde fini ».
 
Les services de transport et les réseaux d'infrastructures sont en effet des sources de dépenses publiques importantes. Mais face aux tensions sur les finances publiques, une nouvelle réflexion s'impose sur le financement et la tarification de la mobilité. Il nous propose ainsi une approche nouvelle : la fin du « toujours plus » !
 
Selon lui, les utilisateurs des infrastructures et des services de mobilité doivent à l'avenir contribuer plus largement à leur financement, en substituant aux taxes un système de redevance d'usage.
 
Cette conférence a été suivie de débats riches et fournis avec la salle. Une prochaine conférence d'Olivier Blandin du laboratoire ATEMIS dans le cadre du groupe de travail sur les modèles économiques innovants est prévue le 13 novembre 2017. Le sujet sera « Des transports traditionnels à une mobilité innovantes : faut-il bousculer les modèles économiques? ».
 
Back to top