A. Bouissou/Terra

Atelier territorial à Pontivy : désenclaver les ruralités bretonnes

Ateliers en région
|
08 Novembre 2017
Le 6 novembre, Pontivy (Morbihan) accueillait le premier atelier territorial organisé en Bretagne. La session, organisée sous l’égide de Christine Le Strat, maire de Pontivy, et Raymond Le Deun, préfet du Morbihan, a réuni plusieurs dizaines de participants.

Mobilités rurales : les spécificités du Centre Bretagne

Le choix de Pontivy comme première ville bretonne à accueillir les échanges autour des Assises nationales de la Mobilité n’est pas anodin. Ville intermédiaire de 14 000 habitants du Centre-Bretagne, plutôt isolée (1), la sous-préfecture est directement concernée par les problématiques liées aux mobilités dans le milieu rural.
 
Ont été abordées la nécessaire amélioration du maillage du territoire, la densification de l’offre publique de transports - nettement inférieure à la demande pour le moment -, ainsi que le rôle de désenclavement que le ferroviaire pourrait jouer dans le désenclavement local. Sur ce point, il a par exemple été proposé d’inclure une offre voyageurs dans les gares actuellement toute dédiées au fret...
 

Des propositions pour le désenclavement

Pour accompagner le désenclavement de ce territoire, plusieurs mesures ont été suggérées : création d’une ligne ferroviaire Nord/Sud en Bretagne, mise à disposition de vélos cargo dans les stations de vélos en libre-service, aide publique au financement du passage du permis de conduire… Beaucoup de points cruciaux à discuter, donc, mais une grande motivation de la part des habitants et représentants locaux !
 
Deux autres ateliers bretons sont prévus dans le cadre des Assises. Ils auront lieu le 7 novembre à Acigné en lle-et-Vilaine et le 9 novembre à Concarneau dans le Finistère.
 

1. La gare de Pontivy ne dispose pas de desserte ferroviaire voyageurs.

Back to top