Marc Roussel / Flickr

Atelier territorial à Poix-de-Picardie : trouver une alternative à l’automobile en milieu rural

Ateliers en région
|
16 Novembre 2017
Le troisième atelier territorial des Hauts-de-France, organisé dans le cadre des Assises de la Mobilité, se déroulait le 8 novembre, à Poix-de-Picardie dans la Somme. Une quarantaine de citoyens se sont réunis pour échanger autour des problématiques liées à la mobilité dans ce territoire rural, où l’automobile reste reine.

Opter pour les partages et sortir de l’autosolisme 

De l’aveu même d’un des participants, "ici, tant que l'on a une voiture, il n'y a pas de problème de mobilité" ont pu découler différentes discussions sur les habitudes individuelles et l’excellence du réseau routier local. En arrière plan de ces affirmations, certaines faiblesses des solutions mobiles actuelles de ce territoire rural ont alors été pointées pendant la rencontre… L’objectif pour répondre à ces manques : diversifier l’offre de transports en commun, solidifier les services covoiturage, déterminer des équipements incitatifs. 
 
Plusieurs propositions sont de fait ressorties de l’atelier pour optimiser les prestations de transport dans la région, comme le développement et l’adaptation tarifaire de l’offre de transports en commun, l’augmentation du nombre d’aires de prise en charge de services de covoiturage, et des opérations de sensibilisation à la sécurité routière… 
 
En outre, il aura été évoqué que l’on ne peut sous-estimer le rôle de la communication et de l’éducation des populations concernées dans la mise en place de ce type d’actions, notamment concernant la transition vers des moyens de transport plus doux.
 
Un autre atelier territorial a eu lieu dans les Hauts-de-France le 15 novembre, à Guise dans l'Aisne.
Back to top