A. Bouissou/Terra

Atelier territorial à Lyon

Ateliers en région
|
20 Novembre 2017
Le dernier atelier territorial des Assises nationales de la mobilité en région Auvergne-Rhône-Alpes s'est déroulé le 16 novembre 2017, à la préfecture du Rhône à Lyon. Organisé en partenariat avec l’État et la Métropole de Lyon, l'événement a rassemblé une centaine de participants représentatifs de l'ensemble des acteurs de la mobilité. Elus, entreprises, associations, institutions, citoyens ont pu échanger autour des six thèmes des Assises, avec en fil rouge l'innovation et les apports du numériques.

Partager les données de mobilité

La nécessité de partager des données, qu’elles soient publiques ou privées, a été fortement exprimée lors de cet atelier. Leur harmonisation est un préalable au partage, et le mécanisme permettant d’en disposer librement devrait être étudié.

Lors de cet atelier, plusieurs idées ont émergé, notamment :

  • permettre à chaque utilisateur de bénéficier des services numériques sur un simple téléphone, et non un smartphone, et d’effectuer par exemple des paiements par sms, comme le propose une start-up toulousaine ;
  • mettre en place une « hotline » téléphonique pour accéder aux solutions de mobilité, publiques et privées.

Financer les infrastructures et inciter au covoiturage

La métropole de Lyon et l’État étudient notamment le principe d'un péage affecté aux usagers en transit, qui génèrent des externalités négatives comme le bruit ou la pollution atmosphérique, sans pour autant créer des retombées économiques directes pour le territoire.

Une autre ressource pourrait provenir des plus-values immobilières liées aux réseaux et services de transport.

De même, la question d'inciter les particuliers ou les entreprises au covoiturage pour renforcer le taux d’occupation des véhicules légers sur les routes, a été étudiée. Concrètement, pour développer cette pratique, les participants ont par exemple évoqué l’appui de mesures fiscales, d’un bonus-temps ou encore de nouveaux usages des auto-écoles et des taxis.

 
Back to top