D. Joseph-Reinette / Terra

Atelier territorial à Ajaccio : plus de mobilités sur l’Île de Beauté

Ateliers en région
|
09 Novembre 2017
Lundi 6 novembre, se tenait l’un des ateliers territoriaux organisés au cours de cette fructueuse semaine des Assises de la mobilité. Pour la première fois depuis le lancement il y a près d’un mois, c’est la collectivité territoriale de Corse qui accueillait l’une de ces réunions publiques. Pour mener à bien les discussions sur l’avenir des déplacements de l’île méditerranéenne, c’est Ajaccio, - anciennement appelée “cité du corail” - qui offrait l’hospitalité aux habitants et représentants locaux.
Sur invitation de Bernard Schmeltz, préfet de Corse-du-Sud, l’atelier était alors dirigé par la Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement (DREAL) et a réuni en tout une quarantaine de participants.
 

Mobilités et insularité, un mariage de raison ?

Durant les échanges, les différents atouts de l’Île de Beauté en matière de mobilités ont pu être mentionnés, notamment dans le bassin du Pays Ajaccien : lignes de chemin de fer assurant des liaisons intervilles, des services suburbains et un service touristique efficaces ; ou encore le grand potentiel offert par le transport maritime. 
 
En outre, les participants ont abordés certains points techniques et d’usages que ce territoire spécifique pourrait à l’avenir développer. Plus particulièrement, l’omniprésence du transport automobile dans les déplacements centre/périphérie a été évoqué au cours des discussions de l’atelier. L’axe de développement de modes actifs et plus doux méritait ainsi toute l’attention de l’assemblée présente...
 
Back to top