A. Bouissou / Terra

Atelier territorial à Acigné : des mobilités entre urbanité et ruralité

Ateliers en région
|
16 Novembre 2017
Le deuxième atelier territorial breton des Assises a eu lieu à Acigné dans l'Ille-et-Vilaine, près de Rennes, le 7 novembre dernier. Plusieurs dizaines de participants se sont réunis autour de Christophe Mirmand, préfet de Bretagne et d’Ille-et-Vilaine.

Le particularisme des mobilités bretonnes

Les échanges particulièrement riches entre participants et intervenants ont permis de mettre en lumière une spécificité bretonne. La région, densément peuplée, est composée de métropoles comme Rennes, Lorient, Brest, Vannes… et de zones rurales plus isolées. 
 
La problématique principale sur laquelle a porté l’atelier était donc la définition de cette articulation entre les mobilités urbaines/périurbaines et rurales, et leur résolution dans le contexte des Assises. Pour illustrer l’atelier d’Acigné, les relations entre la métropole rennaise et le Pays de Fougères ont alors été choisies comme échantillon représentatif de la région.

Le Pays Bigouden pour expérimenter le futur des mobilités ?

D’enthousiasmantes propositions ont alors émergé des échanges lors de ce deuxième atelier breton : densification du ferroviaire, tarifications plus solidaires pour les transports en commun, éducation aux mobilités douces, amélioration du réseau cyclable, création d’une carte de transports multimodale unique prépayée, avantages tarifaires dans les transports en commun pour les covoitureurs…
 
Le grand nombre d’idées soumises pendant l’atelier souligne la volonté des habitants de faire de la Bretagne un laboratoire des nouvelles mobilités.
 
Le troisième et dernier atelier territorial breton a eu lieu à Concarneau dans le Finistère le 9 novembre.
 
 
Back to top