S. Cassagneau

Atelier Mobilités plus solidaires : répondre aux besoins des habitants en milieu rural

Plus solidaires
Ateliers thématiques
|
17 Novembre 2017
Comment maintenir les personnes âgées à domicile ? Développer une mobilité plus intégrée en milieu rural et faciliter les déplacements de tous les habitants ? C’était l’objet de réflexion du groupe de travail sur les mobilités plus solidaires qui s’est réuni le 15 novembre à Paris. L’occasion pour les structures présentes - la Poste, le Cerema, la FNTV, Familles rurales, les collectivités territoriales…- d’échanger et de présenter des initiatives diversifiées développées localement.
À l'occasion de cet atelier Mobilités plus solidaires, plusieurs exemples de projets innovants dans les territoires ruraux ont été présentés. Les différents acteurs ont ainsi pu partager leur expérience et plus largement, aborder les solutions envisagées pour améliorer la mobilité en milieu rural. 
 

Des exemples concrets initiés dans les territoires

La Poste a par exemple présenté un projet de portage de courses à domicile, expérimenté depuis environ un an à Ploumilliau dans les Côtes d'Armor. Cette initiative locale propose aux personnes âgées la livraison de courses à domicile par le facteur du village. Le principal objectif : permettre le maintien à domicile des personnes âgées. 
 
Le parc naturel régional du Pilat a également présenté son projet de mobilité développé depuis sept ans. Pour améliorer les déplacements sur son territoire, le parc met l'accent sur : 
  • l'information multimodale ;
  • le conseil en mobilité.

Pour améliorer la mobilité, le il a aussi développé l'autopartage.

 
D'autres exemples ont été abordés : 
  • un service de déplacement en milieu rural développé par la start-up Atchoum ;
  • une plateforme de covoiturage et un système d'autostop organisé, initié par le pôle d'équilibre territorial et rural du Pays du Sundgau ;
  • un système de covoiturage développé par Familles rurales.
 

Répondre aux besoins des habitants 

Plusieurs aspects ont été abordé lors de cette rencontre et notamment la nécessité de réfléchir à des solutions basées sur les besoins des habitants. De même, les acteurs ont souligné l'importance de l'innovation, très présente dans les territoires. Pour répondre aux besoins des habitants, les participants ont abordé la notion de bouquet de services : le vélo, l'autopartage, le covoiturage…
 
Les échanges ont montré l'objectif commun des différentes structures : répondre aux besoins des habitants confrontés à des difficultés de mobilité.
 
Back to top