D. Joseph-Reinette / Terra

Assises nationales de la mobilité : Marseille inaugure les ateliers en région

Ateliers en région
|
18 Octobre 2017
Le premier atelier des Assises nationales de la mobilité s'est tenu le 16 octobre 2017 à Marseille. Rassemblées à la Préfecture des Bouches-du-Rhône pendant une partie de la soirée, plus de 80 personnes se sont rencontrées pour échanger sur les enjeux des mobilités de ce territoire.

La métropole Aix-Marseille-Provence se mobilise    

Accueillie par le Préfet de Région et les Vices Présidents Région et Métropole, l’assemblée s’est déroulée en deux temps : après une présentation des enjeux de l’événement par la DREAL (Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement), plusieurs ateliers de co-construction ont ensuite animé les tables rondes. 
 
Institutionnels, représentants de collectivités, d’associations, du monde économique et habitants ont ainsi pu examiner ensemble les besoins propres de la métropole Aix-Marseille-Provence (AMP) en termes de transports et de déplacements. 
 

Cette première rencontre a permis de faire émerger de nombreuses propositions concrètes correspondant aux six thèmes de la consultation : des mobilités plus propres, plus solidaires, plus soutenables, plus sûres, plus intermodales, plus connectées. 

Ça bouge dans les territoires

Marseille n'est pas la seule ville concernée car deux autres communes de la région PACA seront bientôt auditionnées dans le cadre d’ateliers similaires. 
 
L’objectif de ces ateliers territoriaux est de cerner les besoins et de faire émerger les initiatives propres aux différents types de territoires : métropoles, villes moyennes, grands ensembles périphériques, périurbain, rural.
 
Organisés sous la forme de réunions publiques ouvertes à toutes et à tous, les ateliers de concertation en région sont l’un des temps forts de la consultation. D’ici décembre 2017, une quinzaine de territoires accueilleront ces rencontres entre institutionnels et citoyens. En effet, la consultation nationale s'adresse à tous les acteurs du territoire et permettra de préparer la Loi d'orientation des mobilités présentée au premier semestre 2018.
 
 
Back to top